Rencontre avec Thierry Guillon : Distillerie Guillon

©Distillerie Guillon

En Allemagne, Thierry découvre la fabrication d’eaux de vie. De retour en France en 1997, il crée sa distillerie où il fabrique des eaux de vie de fruits. Puis il crée des alcools à base de malt en 1999 pour les commercialiser en 2003-2004.

Après avoir broyé le malt, on obtient de l’amidon pour être transformé en sucre, lequel ressemblera à un jus de pomme. Les moûts obtenus sont ensuite chaptalisés comme le vin dans le but d’obtenir de l’alcool. La fermentation se fait pendant 3 à 4 semaines dans des cuves de 2000 litres puis mis en fûts de chênes de vins. Par la suite, vient l’étape de la finition qui apportera des saveurs différentes aux breuvages, grâce aux fûts des différentes régions viticoles comme le Sauternes, le Banyuls ou encore Châteauneuf du Pape.

Il existe également une gamme de rhum provenant de Guadeloupe et du Panama. Ils ont été dans un premier temps sélectionnés pour être ensuite vieillis dans des tonneaux d’alcool comme le calvados ou l’Armagnac.


Ni Whisky, ni Bourbon, du Guillon

Distillerie Guillon

Les podcasts :

Thierry Guillon nous parle de son parcours et de la création de sa distillerie

Thierry Guillon nous explique comment se fabrique L’esprit du malt de la Montagne de Reims

Thierry Guillon nous détaille sa gamme, son musée et nous annonce l’ouverture d’une brasserie


Hameau de Vertuelle

51 150 Louvois

Tél: 03 26 51 87 50

contact@distillerie-guillon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.